Réflexions éthiques et politiques sur l’autorité en éducation dans une démocratie inclusive au XXIème siècle. Comment accueillir la bienveillance tout en tenant à distance le paternalisme ?

Colloque du CRIFPE
Communication orale
Thème(s)
Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Symposium
Résumé
Cette communication procédera de la philosophie politique et de l’éthique de l’éducation et de la formation, avec une approche intertextuelle et heuristique et s’appuyant sur de précédents travaux et ouvrages personnels. Nous nous y demanderons à quelles conditions (en particulier théoriques et conceptuelles) les pratiques d’autorités dans ce domaine peuvent aujourd’hui accueillir la bienveillance – dans une compréhension que nous définirons et qui articule « bien veiller », « bien veiller sur » et « bien veiller à », au service de l’autonomie individuelle d’autrui – tout en intégrant substantiellement l’exigence démocratique et hypermoderne de dissocier fermement autorité et paternalisme. Nous ferons fond pour cela en particulier – outre un nécessaire état de l’art des travaux contemporains sur l’autorité éducative articulés autour des contributions de Prairat et Robbes - sur les pensées politiques contemporaines néo-tocquevilliennes, libérales et individualistes et sur l’éthique minimale développée par Ogien. Un résultat (théorique) sur lequel nous insisterons, et qui nous parait marquer une certaine originalité de notre conceptualisation de l’autorité dans le panorama actuel des recherches à ce sujet, sera que l’autorité gagne désormais à être envisagée explicitement avant tout comme une posture de service, mise en œuvre dans une logique et une perspective inclusives et individualistes.
Auteur.e.s
Camille Roelens
Université de Lausanne | Centre Interdisciplinaire de Recherche en Éthique - Suisse

Camille ROELENS est chercheur au Centre Interdisciplinaire de Recherche en Éthique de l’Université de Lausanne, où il travaille au projet de recherche Éthique, numérique et démocratie. Ses recherches articulent plus globalement des approches issues de la philosophie morale et politique, de la philosophie de l’éducation et de la formation, de la philosophie de la culture, de l’herméneutique et de l’histoire des idées. Docteur en sciences de l’éducation et de la formation et ancien professeur des écoles, il a été secrétaire de la Société francophone de philosophie de l'éducation (SOFPHIED) et de l’Association des enseignant.e.s et chercheur.e.s en sciences de l'éducation (AECSE).

Séance
C-J207
Heure
2023-05-04 9 h 35
Durée
30 minutes
Salle
À venir